Ressac|re

En réponse à la thématique des frontières naturelles, l’objectif de Ressac|re est de poser un regard différent sur la configuration territoriale particulière des barrages, en proposant un dialogue sensible sur les fertilités. Au cœur de notre projet, une question : quelle dynamique s’opère ici entre la main de l’humain et l’écosystème ? Les gestes prévus, qui se veulent aussi « pacifistes» que possibles ont pour ambition de replacer le respect du vivant au centre de l’action.

L’installation « Ensemencement » est composée de drapeaux, ornés de dessins en cyanotype traitant de la pollinisation, et parsemés de semences, qui, au gré du vent, vont ensemencer les lieux durant tout le festival. Migrant d’un lieu à l’autre et prenant différentes formes, les drapeaux apparaissent comme différentes manières de concevoir « une cité ». Ces états apparaissent aussi comme autant de « scènes » ou d’« espaces » d’un théâtre pluriel, accueillant différentes performances autour des bruits du silence, de promenades et conversations musicales avec les astres ou encore avec les climats. Le tout se concluant par une agora participative. Un permanent dialogue fertile s’opère ainsi entre tous ces éléments, tout en explorant de nouvelles modalités d’un art total qui déjoue les effets de pouvoir et d’autorité.

Jeu de mot sur le terme « ressac », sorte de va-et-vient des vagues qui amènent et emportent avec intensité, le titre fait également référence au Sacre du printemps, célèbre pièce d’Igor Stravinsky (1913) qui raconte comment le printemps peut reprendre chaque année si on lui offre une victime féminine. Nulle victime ici, bien au contraire, le désir d’un partage panoramique et généreux.

Justine Blau, artiste plasticienne

Stéphane Roussel, curateur, metteur en scène, dramaturge

Crédit photo : Recherches en cours pour Ensemencement, Justine Blau, mai 2021.


Les dates

Du 17 juillet au 25 septembre 2021 au Waterwalls Festival, Esch-sur-Sûre, Luxembourg :

Ensemencement, Justine Blau (curateur : Stéphane Ghislain Roussel)

17 juillet 2021 : Dialogue avec le végétal et avec les bruits du silence, Branches de John Cage réinterprété par United Instruments of Lucilin (programmation : Stéphane Ghislain Roussel)

29 août 2021 : Élévation sonore, Dialogue avec les astres, performance de la soprano Véronique Nosbaum et l’organiste Cristina Alís Raurich (conception et mise en scène : Stéphane Ghislain Roussel)

11 septembre 2021 : Aube sonore, Dialogue avec les climats, performance de la violoncelliste Julie Läderach (conception et mise en scène : Stéphane Ghislain Roussel)

& Agora citoyenne sur les écosystèmes, sur une idée de Justine Blau pour ensemencement, co-conception : Justine Blau et Stéphane Ghislain Roussel.

Production : Séibün Ënsber

Co-production : Projeten

[ Plus d’infos ]

 

 

 

 

...

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!